Grande question n°3 : Pourquoi les gens se marient-ils (en vrai) ?

Publié le par Lil

 

Un anneau pour les gouverner tous
Un anneau pour les trouver
Un anneau pour les amener tous
Et dans les ténèbres les lier



Autour de moi en ce moment, c'est épidémie de mariages. La trentaine approchant doucement, je suppose que c'est l'âge qui veut ça... L'âge veut, mais moi, moins sûr. Et eux ?
Ça m'intrigue tous ces gens qui veulent à tout prix, plus ou moins consciemment, reproduire un schéma de vie qu'on leur a inculqué, plus ou moins consciemment aussi.
Le mariage est une cérémonie légale et souvent religieuse qui fait en sorte qu'après on reste ensemble pour toujours. Enfin ça, c'est l'énoncé. On a quand même un pourcentage élevé de divorces, hein, même pour ceux qui ont fait le mariage religieux, qui n'est pas censé être "défaisable" (d'où interrogations supplémentaires de ma part : pourquoi avoir fait un mariage religieux si tu ne respectes pas ta religion suffisamment pour te soumettre à l'interdit de divorce ? Mystère mystère. Sont bizarres ces gens. J'en viens à penser que les mariages à l'église, c'est parce que la salle est jolie, et mon medius me dit que je ne suis peut-être pas loins de la vérité. C'est glauque). Je me base évidemment sur le mariage religieux catholique, mon terreau culturel. Mais je me doute que pour les autres, ça doit être un peu kif-kif, non ?
Dans d'autres sociétés, les mariage est aussi présent quasiment partout. Mais parfois, il y a la polygamie. Ce qui fait que souvent, le mariage fait un peu office d'acte de propriété de l'humain (et pas forcément uniquement dans le cas de la polygamie), et ça ça me plaît moyen...
Bon, revenons-en à nos moutons. Quand je demande autour de moi pourquoi les gens se marient, j'ai des réponses étranges. "Pour officialiser", "pour les impôts", "pour le dire aux gens"... Heu... Comme si vivre ensemble ne suffisait pas pour être "officiellement" un couple ? Je passe sur le mariage pour gagner des sous, au moins là c'est clair :o) (si ce n'est qu'il y a le PACS, alors pourquoi plutôt le mariage ? Mince encore des questions).
Et enfin, il y a la réponse "pour faire la fête". C'est vrai qu'a priori le mariage est la seule fête d'importance dont vous êtes le héros. Tant de gens qui viennent admirer votre vie et ce que vous en faites, c'est rare. Bon. Et la société actuelle étant ce qu'elle est, j'imagine que la moitié ne viendrait pas de très loin si la fête ne s'appelait pas "mariage"... En même temps, ça me paraît un peu étrange de dépenser autant de temps (1 an en moyenne si j'ai compris !) et d'argent (plusieurs milliers d'euros, facile !), juste pour "faire la fête" ! Waouh, le truc de mégalo !
Du coup, outre la dimension "fête dont vous êtes le héros" qui est bien agréable, j'ai l'impression que beaucoup se marient parce que "ça se fait". Genre tout le monde le fait, donc zou. C'est comme ça, et puis mamie sera contente (vu que elle, elle y croit vraiment, à la cérémonie religieuse). Le poids de ce modèle institutionnel me paraît tellement lourd ! Je n'aime guère les passages obligés. En est-ce vraiment un ? Ou ai-je loupé quelque chose ?
Et vous, lecteurs non mariés, l'expérience vous tente ? Et pourquoi ? Et les mariés parmi vous, ils se souviennent de pourquoi ils l'ont fait ? Et ce que ça a changé ?

EDIT : Je viens de trouver sur internet (bah oui c'est une grande question, alors je cherche des réponses !) une thèse (carrément) très intéressante sur le sujet du pourquoi les gens se marient et pourquoi la majorité des gens même non pratiquants le font à l'église (http://www.archipel.uqam.ca/1188/1/M10307.pdf si vous avez le courage, paske bon, c'est une thèse quand même...). En résumé, il y en a pas mal qui avouent carrément qu'ils vont à l'église parce que c'est plus joli que la mairie (mdr, les pauvres prêtres s'ils le réalisaient...), parce que ça se fait (traduit dans la thèse par la tradition, mais bon c'est kif kif), mais aussi et ça c'est plus intéressant parce que ça ressemble plus à une vraie cérémonie que le truc à la mairie où on te lis la loi, tu signes et en 15 min on est tous dehors. Les rituels bien marqués rassurent et officialisent cette étape de la vie, et puis si c'est pour être la mégateuf de ta vie autant marquer le coup correctement, c'est compréhensible ! Après, pourquoi ressentir le besoin d'officialiser, ça me dépasse toujours un peu, mais au moins ça éclaircit en partie le coup du mariage à l'église pour les non pratiquants (dans la thèse il y a même la quasi totalité des gens qui disent qu'ils divorceront s'ils veulent et que l'Eglise n'a rien à y regarder, ça m'a fait rire). Surprise de cette thèse, aussi, en tout cas pour moi, c'est que c'est pas parce que les gens sont non pratiquants qu'ils ne sont pas croyants. Mince. Moi qui pensait qu'on avait dépassé ce stade... Apparemment beaucoup ont un problème avec la religion catholique, trop figée et normative, mais croient quand même en DIeu voire tout le tintouin derrière. C'est sûr; ça explique aussi le besoin de temple pour célébrer.

Publié dans Les Grandes Questions

Commenter cet article

Nat 29/05/2009 14:17

Aaarrrgghh! Je viens de réaliser que dans ton post tu avais écrit "la trentaine approchant..." Veinarde, t'es encore jeune !

Nat 15/05/2009 10:59

Pour répondre à ton edit : c'est vrai que le mariage à la mairie c'est super rapide et en général il y en a un avant, un après, aucune préparation...
Pour se marier à l'église, on rencontre le prêtre plusieurs fois, il fait une célébration "personnalisée", l'église c'est joli...
Perso je ne me suis pas mariée à l'église, j'aurais trouvé cela carrément insultant vis-à-vis des croyants! Bon je ne me permets pas de juger ceux qui le font, mais c'est ce que je ressens pour moi!
Sur le sujet, je te recommande la lecture de l'hilarant 'Une pièce montée' de Blandine le Callet, et en particulier le chapitre sur le prêtre qui fait la célébration et qui trouve la mariée hypocrite, superficielle et pour finir absolument immonde...

Nat 14/05/2009 10:19

En fait, quand tu commences à "t'embourgeoiser" (c'est-à-dire avoir des enfants, acheter une maison etc.) se posent plein de questions : que se passe-t-il quand il y a une grosse différence de revenus, quand il commence à y avoir un certain "patrimoine" (surtout quand ledit patrimoine est la maison dans laquelle tu vis et dont tu n'aimerais pas te retrouver viré(e)parce que tu ne peux pas racheter la part de ton conjoint ou payer les droits de succession...) et que le conjoint meurt ou part ?
La réponse à tout cela est : soit se marier, soit conclure un PACS ou rester en union libre mais avec des actes (testament par exemple) qui prévoieront explicitement tout ce que, finalement, le mariage assure automatiquement...
Entre le glamour d'un testament et le boulot d'organisation d'un mariage, on ne sait que choisir....

PS: pour ce qui est de la scarification, effectivement je préfère encore la pièce montée mais de toutes façons, ce n'est pas mon dessert préféré loin de là...

Tequi 13/05/2009 18:23

Sinon je voulais te dire que, outre le fait que tu me manques toujours atrocement, j'ai rédigé un petit questionnaire pour mon 200ème avis et j'y parle un peu de toi... :D Te fais tout plein de bisous ma Lil !!! :D

Tequi 13/05/2009 18:22

Je suis verte... je viens de t'écrire un com sur le sujet ptêtre aussi long que ton post et j'ai cliqué que "fermer" au lieu de "publier"... (toujours aussi blonde) Enfin bon j'ai la flemme de tout réécrire, donc je ne gratifierai que de la dernière phrase : "Et Beau Blond il en pense quoi ?!"