Salut Boss !

Publié le par Lil

Me voilà de retour un petit moment, les vacances étant une période où tiens, c'est bizarre, je me trouve un peu plus de temps que d'habitude pour le non-nécessaire... Après ça je vais très probablement aller faire un tour à la bibliothèque d'ailleurs, en parlant de ça (et je ne m'étendrais pas sur le fait que le non-nécessaire est en fait parfois plus nécessaire que le non-superflu... vous me suivez ?).
Avant que je le rende, je voulais vous parler de l'une de mes lectures récentes :




FROM HELL
d'Alan Moore (scénar) et Eddie Campbell (dessins)

Pourquoi dessins ? Parce que ce n'est pas un simple roman, mais un roman graphique. Les iconoclastes pourront dire aussi "énorme BD sur pages souples", et ils n'auront pas tort (même si les iconophiles auront envie de les taper).

L'histoire :
Nous sommes au XIXe siècle, à Londres, et nous suivons entre autres l'inspecteur Abberline dans son enquête la plus importante et la plus mystérieuse : l'assassinat en série de prostituées dans Whitechapel... Nous rencontrons aussi William Gull, médecin de la reine Victoria et auteur méconnu de ces meurtres. Alors que Gull oscille entre raison d'Etat et état de déraison, les complots s'enchaînent, le gouvernement et même les franc-maçons se mêlent pour couvrir celui qui sera plus tard connu sous le nom de Jack l'Eventreur !

Ce qui est bien :
Ce livre est passionnant. Moore a réuni une documentation impressionnante pour nous faire part de cette hypothèse (qui le restera, vu le peu de preuves réunies...) du médecin de la reine auquel on demande de tuer pour éviter un scandale (je vous laisserai découvrir lequel...). On en apprend beaucoup sur Jack l'Eventreur, les indices réels, les indices "perdus", les faux procès, les coïncidences étranges, etc, tout en prenant un bon bain d'époque victorienne. On en apprend une pelletée aussi sur le franc-maçonnisme, et là question mystères il n'y a pas mieux...
Pour ceux qui veulent en apprendre encore plus, Moore a réuni ses notes en fin de volume (le livre est d'ailleurs truffé de notes renvoyant à ces informations supplémentaires).
Le ton est noir, entre réalité crasse de la misère londonnienne de l'époque et celle de la vie des riches, triste et/ou vérolée par le vernis des conventions qui ne dissimule que partiellement la noirceur des âmes... Parfois, des épisodes oniriques viennent alléger l'histoire en lui donnant encore plus de mystère (même si on avait déjà notre lot avec l'histoire de base...)

Ce qui est moins bien :
Ce livre est long : plus de 500 pages pour mon édition, et comptez encore plusieurs dizaines pour les notes et épilogues. En plus, certains chapitres sont particulièrement monotones (je pense par exemple à celui où Gull nous fait une visite trèèèèès détaillée du Londres franc-maçonnique...), sans parler de certains chapitre où on ne comprend juste rien du tout, à moins d'avoir appris par coeur les appendices en fin de livre avant même d'avoir commencé (les fameux chapitres "oniriques" par exemple). Cela peut aussi être un plus, le lecteur n'est pas pris par la main pour suivre une ligne tracée, loin de là. Mais bon, c'est dur pour la tête, les romans à clefs...
Pour ma part, les dessins m'ont laissée un peu de marbre. C'est sombre, c'est crayonné, on dirait des esquisses, tout le temps. Ca va avec le ton de l'histoire, mais par contre j'ai parfois eu du mal à reconnaitre les personnages.
Enfin, dernier point noir, à force d'être toujours renvoyée en fin de livre pour comprendre au mieux tel ou tel élément, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire... J'avais plus l'impression de lire un documentaire très intéressant, plutôt qu'un roman.

A noter : Ce livre a été adapté au cinéma sous le nom de... From Hell, avec Johnny Depp ! D'ailleurs Alan Moore est aussi à l'origine de Watchmen et V pour Vendetta. Un habitué donc du l'oeuvre sombre adaptable au cinéma !
Pour ceux qui sont férus de jeux de société, Jack l'Eventreur a été utilisé comme thème pour deux jeux assez réussis : Mr Jack, de Hurrican, un jeu simple mais assez tactique qui peut se jouer à 2, et London 1888, un superbe jeu de Neko corp. Pour celui-ci il vaut mieux être au moins 4-5, mais le plateau est magnifique, l'Histoire est bien respectée, et les heures de jeu sont passionnantes ! (oui, c'est l'un de mes jeux préférés...)

A vous de vous faire votre propre idée maintenant !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mila 07/04/2009 18:37

merci Lil : cela faisait longtemps que tu n'écrivais plus
l'explication est là : tu lisais !

Lil 08/04/2009 19:21


Heu... oui, c'est une partie de l'explication... c'est vrai que ce bouquin est très long ! :o)