Le Pays des choses géantes is ba(ra)ck in the business !

Publié le par Lil


Oh my, oh my.
Il l'avait promis : "Yes we can", il disait. J'avais bien envie, mais j'y croyais pas trop franchement. Après Buch, 2 FOIS (wtf ?), et puis ce qu'on voyait des américains en ce moment, "support our troops" par ci, "God bless you" par là... En plus le Ku-klux-klan toujours actif par dessus... Je croyais leur cas définitivement désespéré.
"Le pays des choses géantes", celui qui m'évoquait quand j'étais petite les grands espaces, la liberté, les parts de bouffe énormes, les voitures énormes, les gens énormes, etc., avait bien chuté. Pour moi, de modèle de pays d'aventures, espaces et libertés, il était réduit à un pays énorme, oui, mais ridicule, et nuisible.

Et puis ce matin, l'espoir. (je passe sur la minute douloureuse où j'ai pris le résultat du Kentucky, 55% pour la frite géante, pour le résultat national : stress total). Avec une avance confortable, Barack Obama a gagné le poste de président des Etats-Unis d'Amérique, et ce pays qui (malheureusement) n'a jamais cessé d'être leader dans bien trop de domaines, va donc avoir pour président élu un JEUNE. NOIR. DEMOCRATE.
Alors oui, il n'est pas vraiment contre la guerre (même s'il s'apprête apparemment à supporter les troupes en les ramenant à la maison (voilà une idée qu'elle est bonne)), il est pour la peine de mort, il reste de droite, et plein d'autres choses qui font que bon, oui, mais.
Malgré tout, je bloque sur JEUNE. NOIR. DEMOCRATE. En plus de ça il a assis ses discours sur pas mal de social, quand même. Donc son slogan "Change", moi j'y crois. Je vais peut-être recommencer à rêver du Pays des choses géantes, à regarder ce qu'ils fabriquent avec plus de curiosité que de mépris, enfin ! Et on va enfin pouvoir recommencer à les prendre pour modèle, quel soulagement !
Pas pour tout, bien sûr, mais.... nous qui avons refusé d'élire une femme la dernière fois (quand je dis nous, je m'inclus peu, hein...), et ce en bonne partie malheureusement parce qu'elle avait des ovaires (si si, ne nous leurrons pas, même dans son parti ils faisaient les machos, on les a vus ! Et puis je vois ça d'ici si le candidat socialiste avait été noir...), nous qui avons misé à fond sur le libéralisme (avec le succès qu'on a vu, hein, le libéralisme merci !), il serait peut-être temps de faire comme les américains : mettre notre côté conservateur dans notre poche, et envisager de voter pour des gens JEUNES, COLORES, et plus A GAUCHE ?

Qu'en pensez-vous ?

Publié dans Papotage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tequi 24/11/2008 10:51

Allo ! Allo ! Allo ! Allo ! Dis donc Miss où t'as disparue ?! Donne de tes nouvelles ! Vite !

mila 17/11/2008 14:04

un jour...
nous élirons une femme en France...
peut être...

Tequi 10/11/2008 10:57

Suis très heureuse aussi que ce ne soit pas le facho et sa dinde qui aient été élus. J'ai hâte de voir dans les prochains mois comment vont s'amorcer les changements et quels en seront les conséquences. Pour la France... Ca prendra encore du temps c'est clair... Faudra juste faire attention de voter pour des gens parce qu'ils ont de vraies idées et pas parce qu'ils sont jeunes, issus d'une minorité ethnique, de gauche ou pire encore parce que ce sont des femmes. Si c'est ça je me présente tout de suite, mais je suis pas sûre d'être très efficace !!! lol

Lil 13/11/2008 16:26


Certes, même si j'avoue que les débats politiques me gonflant de manière non modérée, j'ai tendance à schématiser : Gauche = "aider les autres > gagner de
l'argent" Droite = "Gagner de l'argent > aider les autres" Quand on y regarde bien ça se vérifie tout le temps. Et comme les candidats qui appartiennent à des partis clairs ont des idées qui
rentrent dans ces cases, quelles qu'elles soient (de toute façon il y aura toujours des glop et des pas glop dans les programmes électoraux...), quand ce choix est fait j'avoue que la personnalité
du candidat, j'y fais beaucoup attention, pour moi ça va influer fortement sur ses choix futurs et la manière dont il va me représenter, donc...
Et du coup, je pense par exemple qu'à idées équivalentes ou à peu près, je risque de préférer une femme, juste parce que c'en est une ! Na !